Institut Supérieur des Beaux-Arts de Besançon
Cursus

ORGANISATION DES ETUDES

L’enseignement est dispensé dans deux options : Art et Communication visuelle, préparant à deux diplômes nationaux : le DNAP (diplôme national d’arts plastiques) en 3 ans, et le DNSEP (diplôme national supérieur d’expression plastique) en 5 ans conférant au grade de master. L’institut est également depuis 2005, centre de validation pour la procédure de validation des acquis de l’expérience (VAE), et ce pour les mêmes diplômes.

LIVRET DE L’ÉTUDIANT 2017 / 2018


PROGRAMME D’ENSEIGNEMENT SUR DEUX CYCLES

1- cycle : phase programme
Ce cycle préparatoire regroupant les 1e, 2e et 3e années est destiné à acquérir
un socle commun de références et de méthodes de travail qui permettent à l’élève d’assumer pleinement son choix d’option Art ou Communication visuelle en troisième année.
Cet apprentissage de l’autonomie accorde une grande place à l’acquisition d’une culture générale solide, sans laquelle aucun élève ne saurait situer son travail ni le qualifier, et à l’apprentissage du dessin comme à celui d’une grammaire fondamentale.
Dès le troisième semestre, l’élève en fonction de son projet personnel et de son appétence choisit 2 ou 3 pôles par semestre parmi les 6 proposés. Cette formule "au choix" permet à l’élève de déterminer au cours de l’année sa spécialisation entre l’option art et l’option communication visuelle qui le conduira au choix définitif pour la 3e année entre ces deux options. Année marquant l’autonomie de l’étudiant qui devra fournir un travail de plus en plus personnel. Cet itinéraire et son aboutissement seront évalués lors de la soutenance du DNAP (diplôme national d’arts plastiques).


2- cycle : phase projet de recherche
Regroupant les 4e et 5e années, ce cycle est destiné à aider les élèves à structurer et affirmer une recherche personnelle de haut niveau dans le domaine considéré. Conçue comme un véritable accompagnement « sur mesure »,
la pédagogie déployée dans ce cycle alterne des apprentissages et des suivis personnalisés. Dès la 4e année, l’élève est invité à rédiger un mémoire qu’il présentera pour le DNSEP en fin de 5e année. Ce mémoire donnera lieu à une soutenance devant un jury spécifique parallèlement à la présentation de son travail plastique ou graphique personnel. Celui-ci témoigne de la validité de la recherche personnelle de l’élève ainsi que de la richesse de ses références culturelles et de sa curiosité intellectuelle.
De formes diverses, mais toujours peu ou prou rédigé, le mémoire permet ’appréhender plus précisément l’itinéraire poursuivi par l’élève dans son cycle de recherche. La mise en oeuvre de ce cursus exige une diversité d’approches pédagogiques.


WORKSHOPS
Ateliers de brève durée (1 jour à 1 semaine) extérieures invitées par un enseignant, ils proposent à un groupe un projet de travail dans un domaine d’expression donné, en relation avec les enseignements habituels.


ARC
Ateliers de recherche et de création. Ils réunissent sur des durées variables (un trimestre, un semestre) des étudiants des deux options et de plusieurs niveaux autour de thèmes délimités ou de problématiques larges. Ils sollicitent des expériences plastiques distinctes des recherches personnelles, donnant lieu à des réalisations de nature diverse. Les ARC sont programmés par un ou plusieurs enseignants qui assurent éventuellement le concours de personnalités extérieures. Chaque projet a des modalités différentes : cours magistraux, conférences, travaux dirigés, suivi individuel... et se concluent quelquefois par une publication ou une exposition.
La participation aux ARC, obligatoire en années 3 et 4, donne lieu à un travail ponctuel, à côté des recherches personnelles ou du programme d’une option. L’étudiant choisit l’une ou l’autre des propositions en fonction des contenus, ou de ses centres d’intérêt.


TRAVAUX DIRIGÉS
Les TD proposent en un temps délimité en années 3 et 4 des exercices de recherches aux finalités précises, qui permettent d’aborder différents supports de la communication visuelle.

COURS THÉORIQUES ET HISTORIQUES
Concernant toutes les années, ils touchent la philosophie, l’histoire de l’art,
l’esthétique, l’actualité de la création, la méthodologie des projets ainsi que l’enseignement de l’anglais. Ils donnent à l’étudiant les repères et la capacité d’analyse indispensables à une démarche de création. Certains cours sont liés à des projets plastiques ponctuels et sont articulés à une meilleure compréhension des enjeux culturels propres à chacune des options.

INITIATIONS TECHNIQUES
Elles sont organisées tout au long du premier cycle : En semestre 1, 2 ou 3, l’étudiant doit participer à tous les ateliers et en semestre 4, la pratique des ateliers est optionnelle. Ensuite, ce sera en fonction des finalités des cours ou des besoins propres de chaque étudiant. L’infographie fait l’objet d’un cycle spécifique en année 2.

CONFÉRENCES
Ce terme générique regroupe les conférences proprement dites données par des personnalités engagées dans une production théorique ou critique et les témoignages d’artistes, de graphistes et de professionnels d’horizons divers sur leur travail, quelquefois en prolongement d’une intervention pédagogique. Toutes les conférences
programmées ont lieu le mercredi en fin d’après-midi afin que chaque étudiant puisse y assister sans perturber la poursuite des cours et afin d’en assurer une meilleure diffusion publique. La participation à ces conférences est obligatoire et créditée.

ERASMUS ET PROGRAMME HORS EUROPE
Obligatoire en quatrième année, la mobilité européenne dans le cadre du programme Erasmus et hors européenne permet aux élèves de suivre un semestre dans un établissement issu de notre réseau de partenaires.

STAGES
À partir de l’année 3, les stages permettent de découvrir des milieux professionnels
(centres d’art, institutions culturelles, studios de graphisme et agences de publicité…) et les savoir-faire correspondants. Ils résultent de l’initiative de l’étudiant ou d’offres de stages faites à l’école, souvent issues de notre réseau de partenaires culturels. Leur durée et leur calendrier doivent être compatibles avec le programme d’enseignement ou l’avancement du travail personnel. L’étudiant doit participer à un ou plusieurs des stages représentant un total d’un mois au cours des années 3 et 4.

EVALUATIONS

Système européen de crédits de transfert, le système ECTS a été mis en place au niveau européen pour favoriser les déplacements des étudiants d’un pays à l’autre de l’Union européenne et permettre une lisibilité internationale des cursus et des parcours d’études. Il est désormais en vigueur dans les écoles supérieures d’art dans le cadre de la reconnaissance du DNSEP au grade de master, diplôme commun aux cycles de cinq années d’études post-baccalauréat.
Il est fondé sur un découpage semestriel, chaque semestre donnant lieu à l’attribution de 30 crédits en moyenne et de 60 crédits par année de cursus.
Les crédits sont répartis en trois catégories :
– les enseignements plastiques et les mises en oeuvre techniques
– les enseignements théoriques
– les recherches personnelles
Au fur et à mesure de la progression dans le cursus, le nombre de crédits attachés à la recherche personnelle augmente.
En 3e et 5e année, une partie des crédits est attribuée suite à la réussite au diplôme. Dans les matières fondamentales, en particulier en 1ère et 2eme année, les crédits sont attribués par chaque enseignant individuellement.
De la 3ème à la 5ème année, les recherches personnelles ainsi que les ARC, workshops, stages, donnent lieu à une évaluation collégiale. Le découpage semestriel est un repère général que l’école applique de la façon suivante, en cohérence avec le cursus propre aux écoles d’art et avec le caractère global du travail de l’étudiant dans le domaine artistique.

Année 1
60 crédits nécessaires pour le passage en 2ème année. Rattrapage possible d’un nombre limité de crédits manquants, au vu de l’engagement de l’étudiant ; un travail est demandé en fin d’année, dans la ou les matières correspondant aux crédits manquants, qui doit être validé par les enseignants concernés.

Année 2 & 3
À la fin de la 2e année, 48 à 60 crédits sont nécessaires. En dessous de 60 crédits, l’admission définitive en 3e année est conditionnée par la réalisation d’un travail dans la ou les matières correspondant aux crédits manquants, qui doit être validé par les enseignants concernés. À la fin de la 3e année, les 165 crédits du premier cycle attribuables par les enseignants doivent être obtenus. Les 15 crédits restants sont attribués suite à la réussite au DNAP. La réussite du DNAP est une condition nécessaire mais pas suffisante pour le passage en 4e année. Le passage en 4e année d’un étudiant reçu au DNAP peut être refusé par le corps enseignant. La décision d’admission ou non admission, sera prise lors de la commission d’admission. Cette commission comprend au moins trois professeurs du cycle et de l’option concernés nommé par le directeur. L’un des professeurs est titulaire d’un diplôme de doctorat.

Année 4 & 5
À la fin de la 4e année, 48 à 60 crédits nécessaires. En dessous de 60 crédits, l’admission définitive en 5e année est conditionnée par le résultat de la première évaluation des recherches personnelles et du travail théorique de 5e année. Les 30 crédits restants sont attribués suite à la réussite au DNSEP.


Institut Supérieur des Beaux Arts de Besançon I 12, rue Denis Papin, 25000 Besançon I T. +33 (0)3 81 87 81 30